Ma voiture ne démarre plus : est-ce l’alternateur ?

Votre voiture ne démarre plus et vous souhaitez avoir quelques informations avant de l’amener au garage ?

Dans la mesure où plusieurs pièces peuvent être à l’origine de cette panne, il est impossible de se prononcer sans avoir effectué au préalable une série de manipulation.

Si vous êtes intéressé par ce sujet, vous êtes au bon endroit.

Nous aborderons à tour de rôle les pièces pouvant empêcher le démarrage de l’auto : la batterie, l’alternateur et le démarreur.

La batterie automobile

Quelle est sa fonction ?

La batterie SLI (starting, lighting, ignition) est un accumulateur d’énergie disposant de deux fonctions importantes.

Tout d’abord, c’est elle qui assure le démarrage du moteur et du véhicule.

En effet, la batterie fournit l’énergie suffisante à plusieurs éléments.

Elle permet d’activer la pompe à carburant afin que l’essence ou le diesel stocké dans le réservoir puisse arriver jusqu’à la chambre de combustion.

En second lieu, la batterie permet à la bougie d’allumage de créer un arc électrique.

Sans cette étincelle, le mélange constitué d’air et de carburant ne peut pas « exploser ».

Enfin, la batterie permet l’activation du démarreur électrique.

D’autre part, la batterie assure le fonctionnement de divers équipements qui doivent rester en veille quand le moteur est éteint : horloge interne, abattement automatique des rétroviseurs, alarme, etc.

Comment savoir si la batterie empêche la voiture de démarrer ?

Lorsque la batterie est déchargée ou défaillante, elle empêchera la voiture de démarrer pour les raisons que nous venons de voir.

Pour savoir si c’est bien cette pièce qui est responsable de la panne, la seule chose à faire est de vérifier la tension de la batterie à l’aide d’un multimètre et de câbles de démarrage.

Plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter :

  • La tension est comprise entre 12 V et 12,6 V. La batterie est opérationnelle, si votre voiture ne démarre pas, il faut s’intéresser à d’autres éléments.
  • Si le multimètre affiche une tension inférieure à 10,6 V, la batterie est morte, il faut donc la changer.
  • Si le multimètre affiche une tension comprise entre 10,9 V et 11,9 V, cela équivaut à une batterie extrêmement déchargée. Dès lors, cette pièce ne peut plus délivrer suffisamment de puissance pour démarrer le véhicule, il sera donc nécessaire de la recharger à l’aide d’un chargeur électrique ou des câbles de démarrage et de l’alternateur.

Toutefois, si cette situation intervient régulièrement, il faut sans doute faire un diagnostic de la batterie et de l’alternateur.

L’alternateur

Pourquoi est-il utile ?

Par opposition à la batterie, l’alternateur est un générateur électrique.

Il est composé d’une bobine de cuivre et d’un électro-aimant et utilise le principe d’induction magnétique.

Lorsque le moteur est en action, il entraine une courroie « accessoire » ou « d’alternateur ». Le mouvement de rotation va alors être transformé par cette pièce en courant électrique.

L’énergie générée par l’alternateur sera utile pour deux choses.

En premier lieu, cette pièce permet l’alimentation de divers composants électriques et électroniques présents dans un véhicule lorsque celui-ci est en marche : moteur des essuie-glaces, feux de position, climatisation, autoradio, etc.

En second lieu, l’énergie en surplus permet de recharger la batterie afin que celle-ci puisse démarrer ultérieurement le véhicule.

Comment identifier la panne de l’alternateur ?

Il n’est pas facile de faire un diagnostic d’un alternateur défaillant.

En effet, lorsque cette pièce est en panne, les symptômes sont très similaires à ceux d’une batterie déchargée ou non opérationnelle :

  • La voiture ne démarre plus.
  • Certains accessoires fonctionneront mal ou plus du tout.

Ainsi le conducteur pourra constater des feux de croisement qui éclairent mal, des portes automatiques qui se ferment plus lentement que la normale ou l’impossibilité d’utiliser la climatisation.

C’est pourquoi, lorsque vous ne pouvez plus démarrer votre voiture, il est conseillé de commencer par vérifier l’état de la batterie.

Pour savoir si c’est bien l’alternateur qui est responsable de ce problème, comme pour la batterie il suffit de vérifier la tension qu’il délivre à l’aide d’un multimètre.

Lorsqu’il fonctionne normalement, cet instrument délivre une tension de 14 V.

Dans les autres cas, il faut procéder au remplacement de l’alternateur.

Le démarreur

A quoi sert-il ?

Le démarreur comme son nom l’indique permet de mettre en marche le moteur pour que la voiture puisse circuler.

Il ne s’agit pas d’un composant unique, il est constitué de trois éléments essentiels :

  • Un moteur électrique indépendant alimenté par la batterie du véhicule.
  • Un solénoïde, un élément électromécanique fixé sur le démarreur
  • Un lanceur disposant d’un pignon devant s’engrener sur la couronne du volant moteur au démarrage.

Comment contrôler son fonctionnement ?

Au même titre que la batterie et l’alternateur, lorsque le démarreur électrique ne fonctionne pas, la voiture ne pourra plus fonctionner.

Toutefois, cet élément dispose d’une durée de vie importante, la panne la plus fréquente se trouve au niveau de l’alimentation.

Dans ce cas de figure, la meilleure chose à faire est d’amener sa voiture chez un professionnel : garage auto ou enseignes de réparation comme Midas ou Feu Vert.

En effet, le fonctionnement du démarreur est complexe et il est nécessaire d’effectuer plusieurs contrôles afin de trouver l’origine de la panne : problème au niveau du solénoïde, usure des balais du démarreur, isolation électrique des bagues, des bobines ou de la clé de contact défaillante, etc.